« Le livre de mon enfance », par Elisa alias Les carnets lecteurs

« Si on m’avait dit qu’Instagram me ferait lire plus… » , s’étonne Elisa sur son compte. Et pourtant… La jeune femme est tombée dans la marmite bookstagram dès mars 2018. Alors en classe préparatoire, elle commence à chroniquer tous les livres qui passent entre ses mains et ne s’est jamais arrêtée depuis! Sa lecture du moment? Illusions perdues.

Quand on vous dit « enfance », quel ouvrage vous vient à l’esprit ?

J’ai hésité un moment face à cette question. Des livres, étant enfant, j’en ai lu des tonnes. Alors en choisir un… Mais maintenant, après réflexion, la réponse me semble évidente : le livre de mon enfance, ce sont les Lettres de mon moulin, d’Alphonse Daudet. 

Je me souviens avoir découvert quelques uns des contes en classe, à l’âge de 7 ou 8 ans. Ce court aperçu m’avait mis l’eau à la bouche ; j’avais fini par lire toutes les autres, une fois rentrée chez moi, dans un vieux exemplaire qui avait appartenu à ma mère. Une vingtaine de contes dont la très connue Chèvre de Monsieur Seguin

En quoi ce texte vous a-t-il guidée?

Je ne sais pas si on peut réellement dire que ce recueil m’a « guidée » dans le sens qu’il m’a appris des choses. Ce dont je suis sûre, par contre, c’est qu’il constitue pour moi un cocon de douceur dans lequel me réfugier à tous instants. Aujourd’hui encore, lorsque je retombe sur l’un des contes, je suis toujours étonnée de voir à quel point le texte est toujours aussi séduisant, quinze ans après !

Car il y a tout dans ces contes : le charme de la Provence de mon enfance, la douceur, le rire, mais aussi des réalités plus graves. 

Parlez-nous d’une citation qui vous plaît particulièrement…

« Et maintenant, comment voulez-vous que je le regrette, votre Paris bruyant et noir ? Je suis si bien dans mon moulin ! C’est si bien le coin que je cherchais, un petit coin parfumé et chaud, à mille lieues des journaux, des fiacres, du brouillard !… Et que de jolies choses autour de moi ! Il y a à peine huit jours que je suis installé, j’ai déjà la tête bourrée d’impressions et de souvenirs… »

(« Installation », Lettres de mon moulin)

Pour être honnête, je serais bien incapable de citer ces mots de tête ! Mais je suis de nombreuses fois retombée dessus en relisant le premier conte du recueil. Et pour moi, ils portent en eux tout l’esprit de l’œuvre : la lumière de la Provence et le style vif qui font tout son charme.

Envisageriez-vous de vous replonger dans ce livre avec vos yeux d’adulte ?

Bien sûr ! L’idée m’a traversé l’esprit déjà plein de fois, mais le manque de temps et la pile d’ouvrages à découvrir ont toujours repoussé le projet. Mais ça ne fait aucun doute : je m’y replongerai avec grand plaisir. 

Si vous deviez recommander ce roman à un enfant d’aujourd’hui, quels aspects mettriez-vous en avant ?

Que l’on soit né en 1950, 1990 ou en 2015, je pense que ce qui parle à un enfant, c’est la manière de raconter une histoire. Alors je mettrais en avant la plume tour à tour tendre et drôle avec laquelle Alphonse Daudet a écrit ces contes. Et puis, il faut le dire : parce qu’on y retrouve la chaleur du Sud, ces textes sont l’occasion parfaite pour s’évader, et ce à tout âge…

Plus jeune, quel personnage auriez-vous adoré devenir ?

Pas très original, mais comme énormément de petites filles de ma génération, très certainement Hermione Granger, dans Harry Potter. Dans chacun des tomes, sa détermination et son courage me faisaient rêver, petite. J’attends toujours ma lettre d’admission à Poudlard !

Un livre que vous auriez aimé découvrir plus tôt?

Une vie, de Maupassant, à jamais mon livre préféré. Le découvrir un peu plus tôt, au collège ou au lycée par exemple, m’aurait permis de dépasser tous les préjugés que j’avais sur cet auteur et me pousser à lire davantage de classiques.

Et la librairie de votre enfance?

La librairie-papeterie « La Sorbonne » à Nice. Presque un passage obligé chaque fois que j’y retourne !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s