« Le livre de mon enfance », par Cécile, alias goodbooks_goodfriends

« Une lectrice compulsive »: c’est ainsi que Cécile se qualifie sur son compte Instagram. Depuis près de cinq ans, la jeune femme poste et chronique ses lectures avec panache. Un engagement qui lui a permis d’intégrer le jury du Grand Prix des Lectrices ELLE 2020, mais aussi ceux du Prix Orange 2021 ou encore du prix Audiolib 2021.

Quand on vous dit « enfance », quel ouvrage vous vient à l’esprit ?

Je lisais énormément quand j’étais enfant, et un peu de tout d’ailleurs ! Le premier titre qui me vient à l’esprit, c’est Tistou les pouces verts de Maurice Druon, sûrement mon premier souvenir de lecture.


En quoi ce texte vous a-t-il guidée?

J’étais une petite fille très obéissante et Tistou, en remettant en doute les paroles et les actes des grandes personnes, m’impressionnait beaucoup. Je pense qu’il m’a fait comprendre que les grandes personnes n’ont pas toujours raison.


Parlez-nous d’une citation qui vous plaît particulièrement…

« Et il disparut à jamais dans ce monde invisible dont même les gens qui écrivent des histoires ne savent rien. »
Cette citation me plait beaucoup aujourd’hui mais à l’époque, je n’avais qu’une envie, c’était qu’elle n’existe pas, ce qui aurait signifié que Tistou allait redescendre de l’échelle. J’avais du mal à admettre la mort, même en métaphore.

Envisageriez-vous de vous replonger dans ce livre avec vos yeux d’adulte ?

Je viens juste de relire Les Quatre Filles du Docteur March et j’ai été très déçue mais je pense que la poésie de Tistou saurait à nouveau me séduire. Merci de me donner l’idée, je vais peut-être tenter cette relecture dans l’année. 


Si vous deviez recommander ce roman à un enfant d’aujourd’hui, quels aspects mettriez-vous en avant ?

J’ai recommandé ce roman à ma fille quand elle avait sept ans. Je pense que j’avais mis en avant la pureté des sentiments et des actions de Tistou.

Plus jeune, quel personnage auriez-vous adoré devenir?

Question piège… Je n’ai jamais spécialement eu envie de devenir un personnage de roman. Mais j’ai toujours eu envie de découvrir les lieux dans lesquels ils évoluaient, le jardin des Tuileries de Zénaïde Fleuriot, le Paris de Zola par exemple.

Un livre que vous auriez aimé découvrir plus tôt?

Orgueil et Préjugés de Jane Austen et de manière plus générale, tous les livres de Jane Austen. Je suis sûre qu’ils auraient parfaitement correspondu à mes envies de lecture d’adolescente.

Et la librairie de votre enfance?

Ce serait plutôt la librairie de mon adolescence car quand j’étais enfant, il n’y avait pas de librairie à moins de cinquante kilomètres de chez moi. Heureusement mes parents avaient des bibliothèques bien fournies !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s