« Le livre de mon enfance », par nicolemotspourmots, alias Nicole Grundlinger

« Une courroie de transmission pour que vive la littérature. » C‘est ainsi que Nicole Grundlinger définit son blog, qui fête justement aujourd’hui ses huit ans d’existence. Depuis, cette dévoreuse de romans a participé à de nombreux prix littéraires de lecteurs: prix des lecteurs de l’Express BFM TV en 2014, Grand Prix des lectrices de ELLE et Prix des lecteurs du livre de poche en 2015… Cette même année, elle répond à l’appel de Charlotte Milandri dont l’initiative de lire  les 68 premiers romans de la rentrée de septembre aboutira à la création des 68 premières fois. Pour cette interview, Nicole s’éloigne de la rentrée littéraire et remonte le temps…

Quand on vous dit « enfance », quel ouvrage vous vient à l’esprit ?

Mon enfance est un peu loin, beaucoup de mes lectures de la période se sont effacées de ma mémoire et j’ai surtout du mal à les dater précisément ; mais il y a un livre que je n’ai jamais oublié, c’est  Petit bleu et petit jaune (L’école des loisirs). J’ai d’ailleurs sauté de joie en le découvrant il y a peu en vitrine de toutes les librairies jeunesse pour célébrer ses soixante ans d’existence.

En quoi ce texte vous a-t-il guidée ?

Son message est extrêmement clair dans son invitation à l’inclusion, à l’acceptation de la différence et à l’ouverture aux autres. Le principe graphique est d’une efficacité redoutable, autant pour véhiculer ce message que pour faire l’apprentissage des couleurs et démarrer une jolie carrière artistique.

Parlez-nous d’une citation qui vous plaît particulièrement.

Alors, désolée mais si je réponds honnêtement, je ne me souviens pas du texte. Ce sont les images, surtout celle où Petit bleu et Petit jaune s’embrassent et deviennent tout verts. Il y a quelque chose de cartésien, qui rappelle les ensembles avec leurs intersections… Mais je suis allée sur Babelio où ce titre est référencé et j’ai pu voir que je n’étais pas la seule à le garder en tête ; les lecteurs ont noté 5 citations et tout à coup tout m’est revenu. « Mais Papa-Bleu et Maman-Bleu disent : « Tu n’es pas notre Petit-Bleu, tu es vert ! »… Est-ce que ce n’est pas atroce ?

Envisagez-vous de vous replonger dans ce livre avec vos yeux d’adulte ?

Pourquoi pas ? Surtout que récemment, une relation à qui je parlais de mon amour pour ce livre m’a expliqué à quel point elle le détestait… 

Si vous deviez recommander ce livre à un enfant, quels aspects mettriez-vous en avant ?

Je me contenterais de lui offrir et de le laisser faire connaissance, peut-être de lui lire s’il est encore trop jeune pour le faire lui-même. 

Plus jeune, quel personnage auriez-vous aimé devenir ?

En général, je m’identifiais aux héroïnes maltraitées injustement qu’une bonne âme venait finalement sauver, comme la pauvre Geneviève de Après la pluie le beau temps (Comtesse de Ségur). Et un peu plus tard, j’ai voulu être Alice détective… plus question de faiblesse !

Un livre que vous auriez aimé découvrir plus tôt

Sans hésiter Le théorème du Perroquet de Denis Guedj que j’ai lu alors que j’avais depuis longtemps terminé mes études… Ce livre est une opportunité formidable de regarder autrement les mathématiques et je me suis dit que si je l’avais lu à l’adolescence, cela aurait complètement changé ma façon d’appréhender cette matière. Je conseille à tous les parents de le faire lire à leurs adolescents, c’est un roman d’aventures ludiques dont les maths sont les héros et c’est génial (pour les parents aussi).

Et la librairie de votre enfance…

Alors à cette époque, on n’avait pas autant de choix en matière de librairies, et notamment en jeunesse. Quand je vois les coins qui sont réservés aux gamins actuellement, je les envie. Je n’allais pas en librairie, mes parents m’achetaient des livres et j’allais à la bibliothèque municipale. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s