L’incontournable livre de chevet de… Ludivine, alias Ludilit

Grande lectrice depuis toujours, Ludivine cherche depuis plusieurs années un moyen de conserver une trace de tous ces classiques, polars, ou autres qu’elle dévore avec enthousiasme. En mars dernier, lors du confinement, cette Alsacienne découvre la communauté bookstagram et décide donc de se lancer. Parmi les chroniques récentes de cette adepte de littérature contemporaine: Les loyautés de Delphine de Vigan, Femmes sans merci de Camilla Lackberg ou encore En attendant Bojangles d’Oliver Bourdeaut: un coup de cœur qu’elle a choisi de mettre à l’honneur.

Quel est votre livre de chevet par excellence ? 

Je n’ai pas réellement de livre de chevet car il m’arrive très rarement de relire un livre. J’ai, par contre, énormément de livres dans ma pile à lire, qui trône sur ma table de chevet… Beaucoup sont désormais de très beaux romans piochés parmi les nombreuses tentations d’Instagram, et que je me réjouis d’avance de  lire !

Néanmoins, je souhaite vous faire part de l’un de mes coups de cœur de l’année. Une lecture bouleversante que j’ai découvert sur le tard. Il s’agit d’En attendant Bojangles, d’Olivier Bourdeaut. 

A quel moment l’avez-vous lu ? 

Sorti en 2017, j’étais passée totalement à côté de ce roman qui avait pourtant eu un succès retentissant. Je ne m’y étais alors pas intéressée ayant un peu peur du côté loufoque que son résumé me laissait imaginer : quelle erreur! 

Fortement influencée par Mademoiselle lit, qui en parlait comme d’un coup de cœur, j’ai finalement succombé à la tentation cet été !

Pourquoi vous a-t-il marquée ? 

Pour de nombreuses raisons. Déjà, grâce à son univers si particulier entre tendresse et âpreté de la vie, drôlerie et invraisemblance, il ne ressemble à un aucun autre roman que j’ai pu lire jusqu’ici.

La vie de cette famille hors du commun où l’amour règne en maître et le quotidien fantasque n’est que pure folie poétique, m’a beaucoup émue. Ce roman est complet :  il nous fait passer du rire aux larmes avec une touche de fantaisie et de poésie. Une merveille !

Quelles sensations a-t-il réveillées chez vous ? 

Il m’a beaucoup touchée. Je suis passée par beaucoup d’émotions différentes car l’écriture d’Olivier Bourdeaut nous fait ressentir la passion, la folie, le désespoir et l’amour. Mon cœur s’est serré au fil des pages et même si la tristesse est là, il fait du bien ! Il m’est difficile de le décrire, il faut LE LIRE !

L’avez vous-lu plusieurs fois ? 

Non, je ne l’ai pas lu plusieurs fois. Mais pour l’instant les souvenirs en sont intacts… 

Je le relirai certainement même si ce n’est pas dans mes habitudes. Quand je ressentirai le besoin de me replonger dans cet univers indéfinissable.

A qui l’avez-vous prêté ? 

Oui beaucoup ! Et mon exemplaire continue sa tournée parmi mes amis et ma famille.

Quels adjectifs utiliseriez-vous pour qualifier ce livre ? 

Poétique, fascinant, captivant… mais si je peux en ajouter quelques autres, ce serait : merveilleux, grandiose !

Quelle question auriez-vous souhaité poser à son auteur ? 

J’aurais voulu savoir comment lui est venue l’idée de traiter de ce sujet … Et quel est le lien avec son histoire personnelle?

Mais aussi, j’aimerais savoir d’où lui vient sa magnifique plume…

Et à son éditeur ?

Sa réaction à la première lecture du manuscrit ! 

Sans transition, quelle est votre librairie coup de cœur ?

Le Libr’air*, une petite librairie indépendante, avec des employés passionnés, située dans le beau village d’Obernai en Alsace.

*14 rue Dietrich

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s