L’incontournable livre de chevet de… Christelle, alias Christlbouquine

Attachée de presse de jour, Christelle se mue la nuit en une lectrice passionnée: depuis août 2018, elle chronique ses coups de cœur sur son blog et les partage sur son compte Instagram. Tous les styles littéraires passent entre ses mains, science-fiction et bande-dessinée mises à part.

Quel est votre livre de chevet par excellence ? 

Je n’ai pas à proprement parler de livre de chevet. Ou plutôt mon livre de chevet varie avec mes lectures. L’année dernière je vous aurais répondu Le Clou de Zhang Yueran dont j’ai abondamment parlé autour de moi lors de sa sortie. Mais il y a deux ans, je vous aurais parlé de Seul dans Berlin de Hans Fellada et cette année de La Supplication, écrit par la Prix Nobel de littérature Svetlana Alexievitch.

Alors si je devais retenir un livre qui a changé en profondeur mon rapport à la littérature je dirais Le monde selon Garp de John Irving. 

A quel moment l’avez-vous lu ? 

Je l’ai découvert alors que j’étais étudiante en communication, il y a donc fort longtemps ! J’étais déjà une grande lectrice, je l’ai toujours été. L’une de mes meilleures amies était une fanatique absolue de la vie et de la culture américaines au point même de faire partie d’une équipe féminine de football américain ! C’est elle qui m’a prêté ce livre de John Irving et donc grâce à elle que cet auteur est devenu l’un de mes écrivains de prédilection. 

Pourquoi ce livre vous a-t-il marquée ? 

J’ai découvert avec ce texte que la littérature pouvait être drôle, débordante d’imagination, totalement débridée. Moi qui étais plutôt habituée aux classiques (Balzac, Proust, Hugo, Mauriac…), je découvrais à la fois une écriture très contemporaine et une littérature étrangère foisonnante. 

Quelles sensations a-t-il réveillées chez vous ? 

La sensation que la littérature, pour être bonne, n’est pas forcément ni figée, ni sérieuse. Ce livre a été une révélation car je me suis aperçue qu’on pouvait rire en lisant, que l’humour pouvait être présent dans un récit sans dénaturer le propos, tout en abordant des sujets graves. Il m’a aussi ouvert la porte vers d’autres auteurs comme Paul Auster, Philippe Djian ou Philip Roth. 

L’avez-vous lu plusieurs fois ? 

Malheureusement non. Et pour tout dire j’ai un peu peur de le relire car je ne sais pas si je retrouverais la magie que j’y ai découvert à l’époque. Sûrement pas. Mais John Irving est un auteur dont je ne manque aucun roman. 

A qui l’avez-vous prêté ? 

A personne car figurez-vous qu’il n’est pas dans ma bibliothèque ! Le livre que j’ai lu m’avait été prêté par cette fameuse amie. J’ai ensuite acheté des livres de John Irving, mais jamais celui-ci. J’ai failli le faire il y a deux ans quand est parue l’édition collector pour les 40 ans du livre, mais finalement non. 

Quel adjectif utiliseriez-vous pour qualifier ce livre ?

Foutraque ! Mais c’est un peu réducteur et ne traduit pas toute la complexité du récit et du personnage de Garp. 

Quelle question auriez-vous souhaité poser à son auteur ? 

Êtes-vous satisfait du film qui a été tiré de votre livre et du scénario qu’en a fait Steve Tesich ? (tiens voilà un auteur qui pourrait être aussi sur ma table de chevet avec son roman Karoo)

Et à son éditeur ?

A quand un nouveau roman de John Irving ? 

Sans transition, quelle est votre librairie coup de cœur ?

Là encore, j’en ai plusieurs. Mais si je dois en retenir une, ce sera la Librairie Paroles qui se trouve à Saint-Mandé. Marie-Eve Charbonnier a repris cette librairie historique de la ville en 2019. Elle l’anime avec un dynamisme incroyable en y organisant des rencontres pour petits et grands et des lectures. Et elle est toujours d’excellents conseils.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s