L’incontournable livre de chevet de… Joël, alias Surmatabledechevet

En mars 2017, Joël débarque sur la planète bookstagram avec pour ambition… de chroniquer son livre de chevet du moment. Impossible donc de ne pas interroger ce lecteur intarissable, « accro aux livres », comme il l’affirme lui-même, au sujet de l’ouvrage l’ayant le plus marqué!

Quel est votre livre de chevet par excellence ?

J’ai beaucoup hésité entre un immense classique ( Le Petit Prince) et un immense coup de cœur (Nous étions merveilleuses). C’est le cœur qui va parler… alors je choisirais plutôt le deuxième livre de Laure Rollier.

A quel moment l’avez-vous lu ?

Je l’ai lu dès sa sortie officielle, le 25 septembre 2019.

Pourquoi vous a-t-il marqué ?

J’aime beaucoup Laure Rollier, que j’ai découverte après la lecture de son premier roman Hâte-toi de vivre (excellent aussi, cela dit en passant). Alors, c’est un livre que j’attendais avec beaucoup impatience. Je savais qu’il me plairait, mais j’étais loin d’imaginer à quel point. Pourquoi m’a-t-il marqué ? Parce que c’est un livre remarquable. Il m’a ému. Aux rires et aux larmes. Son histoire, ses personnages et son écriture m’ont profondément touché. Laure écrit avec le cœur. Et ça se sent.

Quelles sensations a-t-il réveillées chez vous ?

J’ai ri et j’ai pleuré. Ce qui n’est pas vraiment rare quand je lis. Je suis un lecteur très émotif. Mais celui-ci a réveillé des sensations, rares dans mon cas : celle, notamment, de ne pas vouloir finir le livre. Non pas parce qu’il ne me plaisait pas, bien au contraire. Ne pas vouloir le finir, pour ne pas avoir à le fermer, ne pas avoir à quitter ses personnages.

C’est un livre qui a créé, un sentiment qu’aucun livre n’avait créé chez moi : le manque.

L’avez-vous lu plusieurs fois ?

Je l’ai lu fin septembre. Donc non, pas encore. Et, d’une manière générale, je ne relis jamais un livre. Il y en a tant d’autres à découvrir… mais, celui-ci, je me suis promis de le relire. Et je le relirai probablement très vite.

A qui l’avez-vous prêtez ?

Je ne l’ai pas prêté, il est trop précieux. En revanche, je l’ai acheté et offert à deux personnes. Et une troisième pour Noël.

Quel adjectif utiliseriez-vous pour qualifier ce livre ?

Un seul adjectif ? Je dirais merveilleux.

Quelle question auriez-vous souhaité poser à son auteure ?

Il y en a tellement… Si je ne devais en retenir qu’une, je lui demanderai (mais je l’ai peut-être déjà fait) : « A quand le prochain ? ».

Et à son éditeur ?

Qu’avez-vous ressenti à la lecture de ce roman ?

Sans transition, quelle est votre librairie coup de cœur ?

« L’Odeur du temps* », un petite libraire dans le 1er arrondissement de Marseille. Une librairie comme on les aime : une belle variété de romans et livres en tout genre et, surtout, un accueil toujours chaleureux.

*35 Rue Pavillon, 13001 Marseille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s