L’incontournable livre de chevet de… Charlotte Parlotte

Charlotte tient un blog littéraire, mais pas que. Depuis le début de l’année, elle organise des soirées littéraires baptisées « Livres et Parlotte ». Chaque mois, elle propose cinq livres portant sur un même thème et donne rendez-vous aux participants dans un lieu tenu secret jusqu’au dernier moment. L’occasion de se rencontrer en dehors des réseaux sociaux et d’échanger sur les coups de cœur de chacun ! Cette passionnée nous parle du texte qui la fait vibrer depuis une vingtaine d’années.

Quel est votre livre de chevet par excellence? 

Même si j’ai beaucoup de livres fétiches, je n’ai pas besoin de beaucoup hésiter pour cette question. C’est incontestablement Jane Eyre, de Charlotte Brontë, depuis près de vingt ans maintenant !

A quel moment l’avez-vous lu? 

Je l’ai lu à l’adolescence, un peu par hasard parce que je ne me souviens pas d’une personne qui me l’ait spécialement recommandé. 

Pourquoi vous a-t-il marquée? 

Ce roman a été un raz-de-marée dans ma vie de lectrice, assez comparable à celui que j’ai ressenti plus tard en lisant Les Hauts de Hurlevent, d’Emily Brontë cette fois. J’ai toujours aimé lire et me perdre dans mes lectures, mais jamais auparavant un roman ne m’avait autant embarquée, comme extraite de mon quotidien pour me transporter dans le décor de l’Histoire : Lowood, Thornfield, la Lande… Tout m’a paru extrêmement vivace, comme l’étaient les émotions de Jane qui ont suscité chez moi une empathie et une compréhension sans bornes. Je me retrouvais dans ses pensées, ses questionnements sur la vie et l’amour. Tout y est très juste.

Quelles sensations ce livre a-t-il réveillées chez vous?

D’un bout à l’autre j’ai été subjuguée par l’histoire de Jane, cette jeune femme en avance sur son temps et si maîtresse d’elle-même et de ses désirs, ainsi bien sûr que par la merveilleuse plume de Charlotte Brontë. Mon admiration pour cette romancière ne s’est d’ailleurs jamais démentie depuis.

L’avez vous-lu plusieurs fois? 

Oui je l’ai lu un nombre incalculable de fois. J’ai plusieurs éditions de ce roman mais je relis toujours la toute première, dont les pages sont fatiguées et portent la trace de toutes mes lectures. D’ailleurs, j’y glisse quelque chose à chaque fois et je suis toujours surprise d’y retrouver une fleur séchée, un ticket de musée, un mot doux… Le livre vit et vieillit en même temps que moi. C’est encore mieux qu’un journal intime.

A qui l’avez-vous prêté? 

À PERSONNE, jamais de la vie ! Mais je le recommande et je l’offre très souvent.

Quel adjectif utiliseriez-vous pour qualifier ce livre? 

Pour moi,  il s’agit d’un chef d’œuvre, il m’est difficile de le réduire à un seul adjectif. Mais, je choisirais sans doute « fascinant ».

Quelle question auriez-vous souhaité poser à son auteur? 

Pauvre Charlotte Brontë, je l’aurais sans doute assaillie de questions..! Nous en savons si peu sur elle ainsi que sur ses sœurs, mais j’aime aussi qu’elles soient un peu auréolées de mystère.

Et à son éditeur?

Où en sont vos préjugés depuis que vous avez appris que Currer Bell était une FEMME?

Sans transition, quelle est votre librairie coup de cœur?

À vrai dire je n’en ai pas vraiment, je passe mon temps à « traquer » les livres que je cherche sur parislibrairies.fr dans l’espoir que l’une de ces librairies aient le Saint Graal sur leurs étagères. Néanmoins, j’ai eu un gros coup de foudre pour la petite librairie Bookends of Fowey, qui regorge de pépites de la littérature anglaise, avec notamment de belles anciennes éditions. Elle est surtout spécialisée dans les livres de Daphné du Maurier (forcément) sur laquelle le libraire (passionné) est une source intarissable. Certes, il faut aller jusqu’en Cornouailles, mais ça vaut le coup !

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s