L’incontournable livre de chevet d’… Elsa, alias Le Coin des Mots

Les mots, elle leur voue un amour inconditionnel. Qu’ils appartiennent à la langue de Molière ou celle de Shakespeare. Diplômée d’un master d’anglais, Elsa décrypte ses coups de cœurs littéraires dans son Coin des mots. L’ancienne enseignante, devenue infirmière, se mue ainsi sur son temps libre en blogueuse et bookstagrammeuse. Cette passionnée figurera aussi parmi les jurées des éditions 2020 du Grand Prix des lectrices ELLE et du Meilleur Roman des Lecteurs Points.

Quel est votre livre de chevet par excellence?

En voilà une question difficile ! Je suis tellement indécise que… cela change assez souvent ! Néanmoins, voilà plus de dix ans maintenant que je garde près de moi un exemplaire de Love, de Toni Morrison. Alors, si je devais n’en choisir qu’un, ce serait celui-ci.

A quel moment l’avez-vous lu?

Je l’ai lu pour la première fois quand j’étais étudiante en master d’anglais. J’avais donc 23 ans.

Pourquoi vous a-t-il marquée ?

Je l’ai trouvé brillant. Comme la plupart des romans de Toni Morrison, Love est court, mais très intense. Les thèmes abordés sont multiples: l’amitié, l’amour, les traumatismes de l’enfance, la nécessité du langage… et j’en passe. C’est un bijou de littérature, je trouve.

Quelles sensations a-t-il réveillées chez vous?

La sensation de lire un grand roman. Vous connaissez, cette sensation ? Quand on lit un livre et que l’on peut ressentir à quel point l’œuvre est brillante, foisonnante…
J’ai éprouvé beaucoup de peine, également, pour ces deux amies d’enfance qui, finalement, ne sont que des victimes.

L’avez vous-lu plusieurs fois?

Oh que oui ! En plus de l’avoir lu plusieurs fois pour mon plaisir, j’ai travaillé autour de ce roman pour mon mémoire d’anglais. Je l’ai lu et relu des dizaines de fois, je pense.

A qui l’avez-vous prêté?

Je n’ai jamais prêté ma copie de ce livre. Mais je l’ai offert à plusieurs personnes de mon entourage.

Quel adjectif utiliseriez-vous pour qualifier ce livre ?

Brillant.

Quelle question auriez-vous souhaité poser à son auteur?

J’ai eu la chance de rencontrer Toni Morrison plusieurs fois et de lui poser quelques questions. Néanmoins, si je le pouvais, je lui demanderai sur quel futur roman elle travaille et quelle sera l’image de la femme africaine-américaine dans cette œuvre !

Et à son éditeur?

Je n’y ai jamais pensé… Peut-être lui demanderais-je à quel moment il s ‘est rendu compte qu’il publiait une autrice aussi incroyable.
Au-delà de cela, je voudrais le remercier pour  ces magnifiques voyages littéraires dans lesquels je peux embarquer, grâce à lui.

Sans transition, quelle est votre librairie coup de cœur?

Elle se trouve à Chalon-sur-Saône, près de chez moi. Il s’agit de La Mandragore*, une petite librairie indépendante gérée par des passionnés de littérature. Ils sont de très bon conseil et l’endroit est très intimiste, très calme. Je m’y sens bien.

*3 rue des tonneliers 71100  Chalon-sur-Saône

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s