L’incontournable livre de chevet de… maman_bouquine

Amélie, alias Maman bouquine, s’est lancée pour combler son envie de partager ses lectures avec d’autres passionnés : « je n’avais pas beaucoup de copines qui lisaient autant que moi », explique-t-elle. Sur les conseils de son mari, elle décide donc de rejoindre la communauté des Bookstagrammeurs. Deux ans et demi plus tard, son compte regorge de conseils et Amélie a été jurée de plusieurs prix littéraires, dont le Grand Prix des Lectrices ELLE.

Quel est ton livre de chevet par excellence ?

Il ne m’est jamais arrivé de relire un livre… à part les Tchoupi de mes filles que je connais par cœur ! Il y a tant de beaux textes que je ne me replonge jamais dans un ouvrage, y compris ceux que j’ai adoré. Je préfère découvrir un autre texte dans la même lignée !
Mais, parmi toutes mes lectures, celle qui m’a le plus émue, touchée, emportée, est Les piliers de la Terre de Ken Follett.

À quel moment l’as-tu lu ?

Je devais avoir entre 25 et 30 ans au moment où je l’ai lu. Après mes études, j’ai vécu une sorte de passage à vide : j’ai ralenti mon rythme de lecture ! Les lectures obligatoires du lycée, puis celles de la fac de langues, m’avaient éloignée des mots… Puis, je suis tombée sur Les piliers de la terre qui a véritablement ravivé ma passion des livres ! C’est simple, je ne pouvais plus quitter mon exemplaire. J’ai pleuré à la fin, tant j’étais triste d’avoir terminé ! Je me souviens m’être même empêchée de lire trop vite. Je me disais : « ne lis pas plus de vingt pages, car sinon, demain, il ne restera plus rien à lire. »

Comment expliques-tu ton attachement à ce livre ?

Je ne sais pas très bien… L’histoire certainement, l’espèce de fougue romanesque qui emporte tout… Une fois que l’on est lancé, impossible de lâcher ce livre, et ce malgré sa longueur (plus de mille pages !).  

Je me suis beaucoup attachée aux personnages, Jack et Aliéna. Et j’ai adoré la narration qui mélange politique, religion, romanesque, sur fond de Moyen-Age, construction des cathédrales, etc.

Malgré tout cela, n’es-tu jamais tentée de faire exception à ta règle… et de le relire ?

Non, car je dois admettre avoir totalement idéalisé ce texte. Si je le relisais aujourd’hui, j’aurais peur d’être déçue… J’ai déjà eu ce sentiment avec Marrakech ! J’y suis allée il y a longtemps pour des vacances et, lorsque j’y suis retournée quelques années plus tard, j’ai été très déçue… Donc, même si je n’avais pas une PAL (Pile à lire) qui déborde, je ne le relirais pas.

L’as-tu déjà prêté ?

Oui, tu verrais l’état de mon exemplaire… ! À chaque fois que quelqu’un me demande quoi lire, je prête mon livre. Il est passé entre les mains de bon nombre de copines, de voisines… Jusqu’ici, je n’ai jamais eu de retour négatif.

N’as-tu pas peur que l’on abîme ton livre fétiche ?

Non, car c’est un livre qui ne sera jamais en rupture de stock… Donc je me dis qu’au pire, je le rachète ! Par contre, je donne toujours pour consigne de se servir d’un marque-page : je déteste qu’on corne les pages des livres !

Quel adjectif utiliserais-tu pour qualifier ce livre ?

Puissant, captivant et intense.

Quelle question aurais-tu aimé poser à son auteur ?

Pour la sortie du troisième tome, Le livre de poche a organisé, en mars dernier, une rencontre au Collège des Bernardins autour de Ken Follett. Cette conférence était ouverte aux blogueurs, journalistes et lecteurs. C’était incroyable : Ken Follett a parlé en français pendant près d’une heure et demie. Plusieurs personnes ont pu lui poser des questions. Pour ma part, j n’ai pas eu le temps de formuler la mienne. La voici donc : en se lançant dans l’écriture, s’attendait-il à ce que son livre devienne un tel chef-d’œuvre ?

Et à son éditeur ?

Je me demande si certaines de ses maisons d’édition ont flairé le succès avant publication. Je sais qu’un éditeur espagnol a refusé le texte au motif qu’il était trop long et qu’il serait trop compliqué à vendre…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s