L’incontournable livre de chevet de… Célia Bruck alias Ladybooks

« Livraddict »: c’est ainsi qu’elle se définit sur ses pages Facebook ou Instagram, toutes baptisées Ladybooks. Derrière ce pseudo, se cache Célia Bruck, une jeune femme passionnée de lecture depuis toujours.

Quel est votre livre de chevet par excellence ?

C’est dur de choisir! En réalité, j’en ai plusieurs. Mais, si je devais n’en retenir qu’un, ce serait Le Couple d’à côté de Shari Lapéna, paru en 2017 aux éditions Presses de la Cité. J’ai eu un coup de cœur absolu pour ce texte !

A quel moment l’avez-vous lu ?

En 2017, même pas un mois après sa sortie. Je l’avais repéré sur le site Internet de l’éditeur. Le résumé me plaisait beaucoup. L’auteure était avocate et il s’agissait d’un premier roman : de quoi attiser ma curiosité!

Pourquoi vous a-t-il marquée ?

Pour tout ! Le rythme est haletant, l’écriture de l’auteure est brillante et efficace. Et l’intrigue….. est remarquable!! Il s’agit d’un huis clos familial. Les personnages sont peu nombreux mais ont une réelle épaisseur. J’aime quand la psychologie est travaillée.  

Quelles sensations a-t-il réveillées chez vous ?

De l’angoisse, de l’appréhension mais aussi de la curiosité et de l’impatience ! En principe, lorsque je lis un policier, j’aime être baladée par l’auteur(e), ne pas savoir où il/elle m’emmène, être complètement perdue. Avec Le Couple d’à côté, je ne savais pas du tout quoi penser, ni des personnages, ni de l’intrigue. J’ai été déstabilisée. Jusqu’à la dernière page, Shari Lapena m’a laissée bouche bée….

L’avez-vous lu plusieurs fois ?

Non, une seule ! Je ne relis jamais les romans. Je préfère garder en mémoire ma première impression.

A qui l’avez-vous prêté ?

Je l’ai lu sur ma liseuse, donc il m’est assez difficile de le prêter ! En revanche, j’en ai énormément parlé autour de moi !

Quel adjectif utiliseriez-vous pour qualifier ce livre ?

« Addictif ». Cela résume parfaitement ce que j’ai ressenti.

Quelle question auriez-vous souhaité poser à son auteur ?

Etant donné que vous étiez avocate, vous êtes-vous basée sur une affaire que vous avez défendue pour écrire ce roman ?

Et à son éditeur ?

Qu’avez-vous ressenti après avoir lu ce premier roman ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s